« Tonic Press radio mix », un mix hommage à Jean-François Bizot par Jean-Philippe Renoult, l’artisan sonore de poptronics.
Dernier volet de l’hommage à un homme survolté, le « Tonic Press radio mix » concocté par Jean-Philippe Renoult pour Jean-François Bizot. © DR
< 11'09'07 >
Bizot six pieds sous l’underground (3/3)

Jean-Philippe Renoult, l’artisan sonore de poptronics, a côtoyé Jean-François Bizot à Nova, notamment. En hommage au géant de la presse contre-culturelle, disparu le 8 septembre, il a concocté ce « Tonic Press radio mix », qui s’apparente plutôt à un collage, un de ces cut-up sonores qui s’appuient sur les sous-cultures portées par « Actuel » première génération, « Actuel » deuxième génération et bien sûr par Radio Nova.

Les puristes pourront reprocher de nombreux manques. Ils auront raison : « J’ai préféré l’impur et le subjectif. C’est une histoire radiophonique, même si Bizot aurait pu danser dessus », explique Jean-Philippe.

« Tonic Press radio mix » contient des extraits sonores et des citations de :

« Black Paladins » Joseph Jarman & Don Moye

« No Tonic Press » Roland Kirk

« I’m Chief Kamanawanalea » The Turtles

« Sex Machine », « I Feel Good », « Dead On It » James Brown

« Superbad » LB

« Controversy » Prince

« Numbers » Old School Players/ Kraftwerk

« Party Mix » Konk

« I.B.M. » Throbbing Gristle

« (untitled) » Mark Stewart

« Modulator Mix » Air

« Le petit chevalier » Nico

« Strangers in the night » Blaine L. Reininger

« From the tide or the wind » The Tape Beatles

« Born Never Asked » Laurie Anderson

(durée : 12 mn)

Pour prolonger l’hommage à Jean-François Bizot : Nova a ouvert un forum. Une communauté sur Facebook réunit déjà une centaine de membres (dont Castelbajac ou l’équipe du Lab.tv). Quelques blogs évoquent la figure de Bizot, tels ceux de Paul Moreira et de David Dufresne..

jean-philippe renoult 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 3 > commentaires
écrit le < 11'09'07 >
Formidable, merci pour ce traîtement original, ça change des habituelles hagiographies.. Tom P
écrit le < 11'09'07 > par < andre.gattolin QUL poptronics.fr >

J’ajoute mon témoignage à ces hommages en rafale : Bizot a beaucoup compté pour moi, j’ai passé avec lui de belles et folles soirées de bouclage à Actuel. Il savait toujours où me trouver dans les moments difficiles pour me dire des trucs incompréhensibles mais tellement humains. Un jour, il m’a dit que ma génération n’avait jamais su ni se battre ni faire allégeance à la sienne et que c’était peut-être la cause du bordel que nous vivions. Il m’invitait à Saint-Maur ou à L’Arbresle (Rhône). Je n’y suis allé que trop rarement.

Il voulait être une sorte de papa débonnaire pour moi, c’est pour cela que j’ai toujours refusé d’être salarié d’Actuel ou de Nova. Je bossais toujours à l’œil pour lui et peut-être que cela le gênait.

Ces dernières années, on a rêvé ensemble de faire quelque chose qui ressemblait un peu à la défunte revue Planète des années 60, mais la réalité du cancer l’avait déjà plombé quand le cancer du réalisme ne m’avait pas encore quitté.

écrit le < 13'09'07 > par < masoerocrea WuJ orange.fr >
vraiment top le mix yo ! laurent