Les liens du geek, sélection impitoyable du meilleur du Net : sites dispensables, futiles, invraisemblables..., en collaboration avec le « Lien du jour ».
Slipquit, le gadget de rentrée, pour démissionner à la manière de ce steward qui a pris directement la sortie de secours, énervé par un passager… © DR
< 06'09'10 >
J’ai glissé ma dém’ pour la rentrée

(pop’geek) Histoire de se remonter le moral (c’est la rentrée), voici une jolie collection de liens glanés cet été, en association avec l’indispensable Lien du jour (repaire de geekerie), puisqu’aussi bien le geek ne s’arrête jamais. On vous a réservé le meilleur de la culture du Net pour chacune des thématiques si chères à nos amis les geeks : de Google au Rickroll, sans oublier le bacon et les gadgets. Prêt à cliquer ?

La tête dans les étoiles
N’oublions pas que le geek est avant tout un amateur de choses scientifiques, technologiques, et qui cherche à transmettre ses passions limite bizarres via l’Internet. Scott Manley a ainsi créé cette vidéo qui montre la progression des découvertes d’astéroïdes entre 1980 et 2010. Quand ils apparaissent sur la carte, les astéroïdes clignotent en blanc. S’ils croisent une orbite solaire, ils deviennent rouges et jaunes s’ils s’approchent du système solaire à moins de 1,3 UA. Tous les autres deviennent verts. C’est bien joli même si on se passerait bien de la musique (« Transgenic’ » de Trifonic).



Les étoiles, ce n’est pas que l’astronomie, c’est aussi… « Star Wars ». Dark Vador est certes la star de toutes les stars tous les jours sur le Web, mais Chewbacca, le vieux pote de Han Solo qui ne parle que le Wookie, se défend pas mal aussi. Doug Savage a justement posté sur son site tous les dialogues de Chewbacca réunis en une seule image. Ça ferait un beau poster, pas vrai ?

Rickroll, le retour de bâton gentil
Vous avez loupé le phénomène du Rickroll qui dure depuis au moins deux ans ? Cliquez fissa relire l’histoire ici pour comprendre la suite. Le héros malgré lui de ce canular virtuel planétaire voulait se refaire une réputation. Ceux pour qui Rick Astley n’est pas un parfait inconnu apprécieront sans doute ce très beau geste de la communauté à son égard consistant à faire de son dernier single, « Lights Out », un tube. Tous les moyens sont bons : relayer l’info, acheter le single (si-si), harceler les radios pour qu’elles passent le morceau, etc. Au nom du Lien du Jour et pour la bonne cause, voici donc « Lights Out ». Ecoutez-le, ça vous changera un peu du son pointu des pop’live ;-) :



Mème pas mal
Que serait le geek sans les mèmes, ces images et autres découvertes faites sur la Toile qui sont transmises, imitées, parodiées et moquées à l’envi ! Le mème de l’été, c’est sans conteste la vidéo de ce type (qui a dû forcer un peu sur les pilules roses) qui s’extasie devant un double arc-en-ciel :


Postée en janvier, la vidéo a fait son chemin depuis (treize millions de vues...) et les parodies pleuvent, reprenant son « oh my god... » à toutes les sauces. On a surtout apprécié l’effort de Blippy qui a profité de l’occasion pour refaire sa page 404 et qui surenchérit avec un triple arc-en-ciel (cliquez sur la petite licorne).

Sarkozy tête de Google Bombing
Bref rappel historique : l’objectif d’un Google Bombing consiste à faire ressortir un site en première position sur la page de résultats du moteur de recherche américain, à partir de mots-clés qui ne correspondent absolument pas à l’objet du site. Techniquement, il suffit de créer des liens massifs vers le site visé. Souvenez-vous, en juillet 2009, la requête « trou du cul du Web » donnait en première occurrence le site www.sarkozy.fr. Cet été, c’est reparti, avec la requête (simplifiée) « trou du cul », qui donne en première réponse la page Facebook de Nicolas Sarkozy. Et si vous cliquez sur le bouton « j’ai de la chance », ça marche aussi.

Google et son bug vraiment pénible
Google a inventé le bug le plus ennuyeux du monde, affirme le site Gawker. Google a en effet lancé la nouvelle fonctionnalité « boîte prioritaire » de sa messagerie Gmail avec un effet latéral plutôt énervant. Quand les utilisateurs de Chrome, le navigateur maison, consultaient leur boîte prioritaire, un vieux ragtime se lançait automatiquement. La solution : utiliser Firefox ou un autre navigateur. Le bug a été rapidement corrigé mais, à lire des commentaires sur le centre d’aide de Google, la petite musique (en fait, la bande son de la vidéo explicative de la nouvelle fonction) a bien tapé sur les nerfs des bétatesteurs...

Un petit air de cocorico
Le geek aime la musique, et surtout le rock and roll. Voilà enfin une nouvelle pour redorer le blason français qui a bien souffert cet été entre le Mondial de foot, l’affaire Bettencourt et le fiasco du site france.fr. Un grand cocorico donc pour le Français Sylvain Quimene alias « Günther Love » qui a gagné, pour la deuxième année consécutive, le championnat mondial d’Air Guitar. Le championnat est organisé depuis quinze ans par les étudiants du département audiovisuel des arts-déco de Oulu, en Finlande.



La mort pressée
Cercueils, zombies, BSOD (écran bleu de la mort), le geek s’intéresse à la mort. Quand l’album de la vie arrive à sa fin, pourquoi de pas le réentendre pour l’éternité ? Hein ? Justement, le site Andvinyly propose de récupérer vos cendres pour les recycler en bon vieux disque vinyle. Service clients oblige, vous pouvez enregistrer ce que vous souhaitez sur la galette : vos titres préférés, un message pour l’humanité… A partir de 2000 £ (2400 €) pour trente disques.

Commodore n’est pas mort, il bouge encore
Commodore Etats-Unis a en effet annoncé la sortie d’un nouvel ordinateur, le PC64. Sa particularité : l’ordinateur tout-en-un sera intégré dans un clavier basé sur le châssis du cultissime Commodore C64.

Couvrez-vous les uns les autres
Snuggie, la couverture qui plaît tant aux geeks, n’a pas fini de nous faire rire. On a ainsi découvert sa petite sœur, la Snazzy Napper, entre burqa et couverture de survie. Plus petite, elle vous accompagne dans vos déplacements et permet de piquer un petit roupillon en toute tranquillité. Une version extra large fait aussi couverture.

Ultime gadget pour travailleur à bout
La palme d’or de l’été revient sans conteste au SlipQuit, ce kit fait pour démissionner à la façon Steven Slater. Ce steward de la compagnie Jet Blue a quitté son job en enfilant un gilet de sauvetage et en empruntant directement l’issue de secours. Steven Slater aurait bu une bière avant de partir. C’est sans doute la raison pour laquelle le SlipQuit contient deux cannettes à l’effigie de la compagnie.

Régime minceur…
Avec bien sûr du bacon. La question du jour, c’est canette de bière ou bacon ? Le gentil rasta vous répond ici. Ceux qui préfèrent les boissons sans alcool peuvent tester le Pepsi au yoghourt. (Mal)heureusement le breuvage n’est disponible qu’au Japon.

Toile d’araignée hors Web
Le collectif de designers austro-croates For Use/Numen (Sven Jonke, Christoph Katzler et Nikola Radeljkovic) tisse des toiles d’araignée géantes avec du film adhésif. Leur performance Tape installation, vue au festival international de design DMY cet été à Berlin (où elle a obtenu un prix) se déplace à Frankfurt en septembre.

Bonus
Et parce que c’est la rentrée, deux bonus plutôt qu’un…
Fail :


Le corbeau et le pétard :
mathilde bohrmann 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 20'09'10 > par < pk.2 fQg live.ie >
le mec du double-arc-en-ciel, quand meme... je sais pas ce qu’il a pris mais je veux la meme chose. Je crois qu’il a fait un clip pour une pub ou on voit sa tete ; il y refait le clip original mais ca a bien sur moins d’intensite