Le Medef se met au « Lip Dub » avec presqu’un an de retard. L’occasion pour poptronics de revenir sur un mouvement viral qui fait danser la com’, la pub et le monde de l’entreprise.
Au Medef, tout le monde s’éclate et tient à le montrer. © DR
< 24'08'09 >
Hey ho hey ho, je chante au boulot

(Pop’archive). Les méthodes activistes reprises par les lobbys de droite, on avait repéré. Mais voilà que la vidéo virale devient elle aussi un instrument de propagande commerciale, sur l’air de « on est cool, on est jeunes, on s’éclate dans notre boîte ». Lancé sur le Net il y a moins d’un an, le « mouvement Lip Dub » a d’abord fait le tour des agences de pub, puis a gagné (un peu sur le principe du calendrier de gens pas célèbres nus), jusqu’au Medef, le syndicat des patrons, depuis une semaine. Cela ne pouvait échapper au radar de poptronics… Résumé des épisodes précédents, pour tous ceux que les ambiances sympa au boulot, les réus pizza et les « great place to work » exaspèrent.

Le site de partage vidéo Vimeo a dû beaucoup gamberger avant de lancer en avril 2007 la première vidéo « Lip Dub », sorte de mélange de playback et de karaoké pour amateurs, soi-disant « tournée en une nuit après le travail » dans les bureaux de l’agence Connected Ventures (à l’origine de Wimeo). Au départ donc, une vidéo « homemade » tournée d’un jet avec des « vrais gens » qui doublent une chanson. Le groupe de collègues « so » créatifs poste sa réalisation et le tour est joué. « Nous avons reçu des centaines et des centaines de CV », se réjouit le fondateur Jakob Lodwick, qui croit utile d’ajouter : « La vidéo montre à quel point on est jeune, combien on s’amuse. Elle conteste la notion de ce qu’est une compagnie. » Et la leçon de marketing viral se transforme en recette démultipliée…

« Lip Dub » de Connected Ventures sur « Flagpole Sitta » :



Une compét’ acharnée entre créas du monde entier se joue à coups de « Lip Dub » (littéralement « dub à lèvres »), avec des redites (l’équipe tout entière qui s’effondre à terre à la fin, le vrai son des karaokeurs en final, fous rires en prime…). On imagine très bien les profs de marketing et autres stratèges en management théoriser sur cette nouvelle manière de faire du « teambuilding » (comme chacun sait, le marketing est truffé d’anglicismes, tel cet « esprit d’équipe en construction »…)

Une « réponse » par l’agence de communication Rumeur publique :



Toutes les agences s’y mettent (BSO, BDBP et Fils, Digitas France, CNET Australia) puis suivent les entreprises technos, type AOL France, avant les écoles (Epitech Nantes), puis, comme c’est désormais la vie on line, sont venus les copains pour le mariage, les copains en vacances, etc, etc. Bref, le Medef n’est pas franchement à la pointe de la tendance (déjà cinq pages de vidéos répertoriées sur Dailymotion, et quelques centaines de vidéos « Lip Dub » sur Youtube). On ne peut que s’incliner devant tant de joie de vivre non ?

La vidéo de Microsoft, quasi pro, « Azyxxi Tubthumping » (Microsoft Health Team Lip Dub) :



Du coup, les jeunes entrepreneurs du Medef surfent sur la hype :



Mais comme le signale un « créa » moins enthousiaste que tous ses camarades, « cette tendance est en train de devenir vraiment saoûlante. Ma boîte est en passe de réaliser un karaoké d’après les heures de bureau sur n’importe quelle chanson. Je préférais la vidéo des prisonniers philippins, un bon coup, celui-là vraiment fou et avec une p. de chorégraphie ». Ladite vidéo, qui voit un ensemble de prisonniers du centre de réhabilitation CCRP (Cebu Provincial Detention and Rehabilitation Center) danser autour d’un bien étrange zombie, a été vue plus de… 11 millions de fois sur Youtube (et a fait l’objet de 27 495 commentaires). Notre internaute « créa » ne peut pas mieux dire : les prisonniers en question sont utilisés par la direction de cette bien belle prison, CPDRC pas vraiment modèle, pour faire leur pub sur le Net. Encore mieux que les troupes chantantes d’hommes vidéo sandwichs, les vrais nouveaux forçats du playback…

Cet article a été initialement publié le 20 février 2008.

annick rivoire 

votre email :

email du destinataire :

message :

< 1 > commentaire
écrit le < 27'05'08 > par < laloubonal aQJ hotmail.fr >
Très bon article, lucide et objectif. Très agréable à lire.